.0 La sittelle torchepot - Les Images de Grand-Père
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 20:39
La sittelle torchepot

Avez-vous déjà croisé un oiseau circulant le long des troncs d’arbres la tête en bas ?

La La Sittelle torchepot (Sitta europaea Linné) est la seule capable d’un tel exploit parmi tous les membres de notre avifaune continentale. Aussi petite qu’un moineau, bleu cendré aux parties supérieures, roux orangé pour le dessous, un fin trait noirâtre soulignant l’œil, elle parcourt les troncs d’arbres et les branches dans un sens ou dans l’autre, tête à l’envers ou à l’endroit, suspendue grâce aux longues griffes de ses pattes.
L’arbre est son domaine et les descentes au sol sont rares. La femelle construit son nid dans une cavité de tronc ou de branche, souvent dans une ancienne loge de pic.

 

Une artisane de la nidification
Justifiant son qualificatif de torchepot, la sittelle utilise de la boue argileuse afin de rétrécir artistiquement l’entrée à sa mesure, c’est-à-dire jusqu’à ce que l’orifice lui laisse tout juste le passage. L’intérieur est ensuite abondamment garni de copeaux d’écorces et de feuilles sèches sur lesquels les œufs reposeront en toute sécurité. Mâle et femelle barbouillent également l’entrée de résine, peut-être pour éloigner les indésirables, prédateurs ou compétiteurs. Le couple évite de se maculer de résine en plongeant directement à travers le trou pour entrer dans le nid.

 

Autre particularité de l’espèce : la sittelle insère des graines de toutes sortes dans les crevasses d’écorces, peut-être en prévision des jours de disette, certainement aussi pour pouvoir les briser plus facilement. Maintenues dans la crevasse comme dans un étau, les dures coquilles ne peuvent plus échapper aux coups de bec. La sitelle déploie une activité si débordante qu’elle récolte bien souvent plus qu’elle ne peut consommer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Louis-Antoine83 - dans Oiseaux du ciel
commenter cet article

commentaires

  • : Les Images de Grand-Père
  • Les Images de Grand-Père
  • : Composé de "images du jour" et du "coin des poètes"
  • Contact

Profil

  • Louis-Antoine83
  • 
Mes parents
  • Mes parents

Information

Reproduction et exploitation interdites des images,sauf autorisation écrite. Nous respectons le droit à l'image de chacun. Si vous souhaitez qu'une photo ne soit pas publiée, n'hésitez pas à nous contacter, nous la retireront immédiatement.

Valdorix moine de l'an Mil

Roman historique et régional inspiré par les écrits de l'abbaye de Cluny et par 60 ans de vie parodienne de Louis Antoine l'auteur.
La vie de ce moine écrivain correspond à la naissance de la cité d'Orval que l'on connaît maintenant sous le nom de Paray-le-Monial en Sud-Bourgogne.

http://valdorix.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marguerites du Seigneur.

 

Marguerites-1.jpg
 
Un bouquet de Marguerites
pour le Seigneur
 
Les voies impénétrables du Seigneur,
certains diront le hasard, a voulu que
dans un laps de temps relativement
court : un siècle, 3 jeunes personnes
prénommées Marguerite soient
appelées à une vocation religieuse
et y répondent passionnément
par amour du Christ, chacune à sa
manière. La première  en date
(1620/1700) Marguerite Bourgeoys
religieuse au Canada
La deuxième (1647/1690)
Marguerite-Marie, en France
religieuse cloîtrée.
La troisième (1701/1771)
Marguerite d’Youville fondatrice des
Sœurs Grises au Québec.
Animées d’une même foi mais en
suivant des chemins bien différents,
ces trois religieuses ont laissé une
trace indélébile dans la longue marche
de la chrétienté et on rejoint la
multitude de Saintes et Saints
du Paradis.        

 

 

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -